Accueil > Actualité

 
 

Actualité


 


Le mot de la présidence

La mission permanente de notre Chambre vise à pérenniser la récolte d’algues locales afin que nos entreprises puissent, dans 10 ans, dans 20 ans… continuer de bénéficier de ces approvisionnements. Nous sommes extrêmement vigilants quant à la préservation de notre biodiversité marine locale qui est unique au monde et nous apporte toute notre authenticité. Nous savons aussi acheter les algues nécessaires à nos développements dans de nombreux pays. Nous devons agir dans l’intérêt et le respect de l’interprofession avec les récoltants et les institutions qui nous assistent , et nous organiser et aider les pouvoirs publics à réglementer notre profession dans l’intérêt de tous.


Les thèmes de travail

> RÉCOLTE À PIED
Organisation de la récolte des algues de rive. Labellisation "bio". Participation à la commission algues du Comité Régional des Pe^ches de Brestgane (Au sein du groupe de travail "algues de rive : suivi de la cohabitation entre les récoltants professionnels et occasionnels, accès à la ressource, suivi des jachères...). Dans ce cadre, la Chambre Syndicale des Algues, en association avec le Parc Marin d'Iroise a fait réaliser un carroyage des côtes bretonnes permettant aux récoltants de localiser précisement leurs lieux de récolte. Ce carroyage est disponible pour les récoltants à la demande auprès du Comité Régional des Pêches de Bretagne (voir leur site) ou de la DDTM du Finistère (voir leur site) ou en téléchargement ici.
 
> PÊCHE DES LAMINAIRES
Suivi de la pêche embarquée de laminaires

> DÉVELOPPEMENT DURABLE
Bonnes pratiques de récolte. Mise au point d'un cahier de procédures de récolte d'algues de rive. Membre du conseil de gestion du Parc Marin d’Iroise et de comités de pilotages de sites Natura 2000.
 
> ALGOCULTURE
Etude des conditions d'un développement de la filière algues autour des algues de culture.
 
> RÉGLEMENTAIRE
Veille règlementaire et travaux pour la certification des algues sous le label « Agriculture Biologique », la sécurité sanitaire de la filière, la reconnaissance des algues dans les normes des engrais, le suivi des normes sur les matières premières.
 

Actualités
 
  • La récolte de Laminaria hyperborea fait l'objet d'une étude visant à mesurer l'impact de l'outil de récolte.
  • La récolte d’algues de rive continue de s’organiser : après avoir vu la mise en place du TESA, chèque emploi service agricole, pour la récolte du Chondrus et le séchage d’algues en 2008, ce système a été étendu à la récolte à pieds des autres espèces sur 2009. Le statut des récoltants occasionnels est maintenant reconnu sous cette forme. La commission algues de rive, qui intègre toute l'interprofession, fait évoluer les bonnes pratiques de récolte sur le littoral.
  • Le Parc Marin d’Iroise met en place des réunions d’étude sur la récolte d’algues dans son périmètre.
  • Travail pour la mise en oeuvre du cahier des charges de récolte des algues sous le label "agriculture biologique" avec l'INAO (Institut National de l'Appellation d'Origine), le ministère de l'agriculture et de la pêche (DPMA), le ministère de l'écologie, des organismes certificateurs et InterBio Bretagne.

 

 

 

Chambre syndicale des algues et végétaux marins