Accueil > Algues et usages

 
 

Algues et usages

Les algues sont récoltées en Bretagne
pour des applications industrielles depuis le 17e siècle.
Certaines espèces sont également récoltées sur les côtes du pays basque.
Une quinzaine d’espèces d'algues est récoltée régulièrement,
  ainsi que des plantes de bord de mer.

 

Les algues sont récoltées à pied et en bateau.

Concernant la récolte à pied, une enquête réalisée en 2008 auprès des entreprises acheteuses d’algues, permet de fournir les estimations suivantes :

  • Les fucales ou goémon noir sont récoltées à pied sur l’estran par des récoltants professionnels (environ 20 personnes). Ils vivent à l’année de ce métier de récolte pour un chiffre d’affaires de près de 300 000 €.
  • Les algues alimentaires sont récoltées à la main par certains récoltants professionnels mais surtout par des récoltants occasionnels. Cette activité était jusqu’à présent peu encadrée mais un énorme travail est réalisé depuis juin 2007 afin de pérenniser cette activité, gérer la ressource et trouver un statut à ces récoltants qui n’en n’ont pas. Environ 300 récoltants occasionnels récoltent des algues pour un CA de l’ordre de 300 000 €.


La récolte en bateau concerne les laminaires qui sont pêchées à l’aide de « scoubidous ». Les récoltes annuelles varient de 40 000 à 60 000 tonnes pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 1,7 à 2,7 M€. Une quarantaine de licences gérées par les comités de pêches permet aux goémoniers de récolter ces algues.


Quantités d’algues et de plantes de bord de mer bretonnes
transformées par les entreprises de la Chambre en 2008 (en tonnes) :

La filière de transformation des algues se caractérise par la multitude
des applications et sa grande créativité en recherche et développement.

  • Des algues laminaires sont  extraits les alginates, agents gélifiants naturels  utilisés dans les flans, les glaces, les dentifrices etc.
  • Une douzaine d’algues  sont autorisées à la consommation alimentaire : elles sont nettoyées, conservées fraiches dans du sel ou  transformées et entrent dans la composition de pâtes, tartares, condiments, mélanges d’épices…
  • Les algues sont aussi connues pour leurs principes actifs qui sont extraits et utilisés en pharmacie, cosmétique, thalassothérapie.
  • La richesse des algues en fait des engrais naturels connus de longue date.

67 établissements fabriquent ou commercialisent des produits à partir d’algues et de végétaux marins, soit un total de 1 635 emplois (hors agro-alimentaire).
Le CA total correspondant est évalué à 424 millions d’euros en 2007. (source : étude CCI, juillet 2008)

 

 

Chambre syndicale des algues et végétaux marins